Qu’attendre d’un chien adolescent ?

Si vous êtes heureux jusqu’à maintenant de votre chiot, bien éduqué, propre, poli, sociable, l’adolescence canine peut être une surprise. Même les chiots les mieux élevés peuvent devenir hyperactifs et destructeurs lorsqu'ils grandissent. La raison est assez simple : ils s’affirment et ont besoin de stimulations physique et mentale.

Quand mon chiot atteindra-t-il l’adolescence ?

Les chiots grandissent très vite, et plus la race est petite, plus ils deviennent rapidement adultes. Chez les petites races, l’adolescence peut commencer dès 5 mois. Pour les races plus grandes, elle peut commencer vers 9 ou 10 mois, et les très grandes races peuvent ne pas atteindre l’adolescence avant 12-18 mois.

Selon la taille de la race de votre chien, l’adolescence durera entre quelques mois et un an. (Une fois que les chiens ont atteint leur maturité, leur vieillissement ralentit.) Contrairement au mythe des « sept ans », les chiens vieillissent à une vitesse de quatre années de chien pour une année d’homme).

Reconnaître l’adolescence chez votre chien

Lorsque votre chien atteint l’adolescence, vous pouvez observer les comportements suivants :

- un excès d’énergie, souvent appelé de l’hyperactivité
- capacité d’attention très réduite
- défaut d’obéissance
- errance
- aboiements
- destructions
- malpropreté
- comportement de monte sur les jambes ou un coussin

Gérer la phase d’adolescence de votre chien

Après le dur labeur consacré à l'éducation de votre chiot, l'adolescence de votre chien peut être véritablement exaspérante.

L’instinct dit à votre chien qu'il est temps de sortir de sa coquille, de laisser ses odeurs partout et de rechercher la compétition. Votre défi est de laisser à votre chien un peu de liberté sans subir de situations trop inconfortables avec d’autres chiens et leur maître.

Lui offrir des conditions optimales de développement

Le plus important pour un jeune chien est d’avoir des stimulations. Il est important de le sortir et de lui permettre de se dépenser tant physiquement que mentalement. Chaque jour, et plusieurs fois dans la journée, le chien a besoin d’explorer de nouvelles odeurs et des territoires, de rencontrer des congénères, d’interagir avec des humains. Il a besoin de câlins et de jeux quotidiens. En aucun cas, un chiot, ou un chien adulte, n’est fait pour rester seul toute la semaine du matin au soir et ce, même si vous ne l’enfermez pas dans votre maison et que vous le faites vivre dans le jardin !

Intensifier l'éducation

Il est essentiel de continuer à travailler sur chaque aspect de l’éducation de votre chien : donnez-lui beaucoup de récompenses et de caresses pour dynamiser son amour-propre lorsqu’il travaille et dépense son énergie. N’abandonnez pas – l’adolescence ne dure pas toujours.

Et, surtout n’hésitez pas à demander l’aide d’un éducateur canin. Il saura vous conseiller et vous permettre de mieux comprendre ce qu’exprime votre chien.

Il a été démontré scientifiquement que le chien est un être capable de raisonner, de mémoriser et surtout qu’il est animé de la plupart des émotions et des humeurs que ressentent les humains (peur, colère, douleur, inquiétude, dépression, joie, motivation, excitation, plaisir). Les éducateurs adeptes des méthodes positives et amicales sont de plus en plus nombreux et formés pour vous aider au quotidien dans l’éducation de votre chien. Idéalement, il faut demander conseil dès l’arrivée de votre chien et non pas quelques mois ou quelques années plus tard lorsqu’on se rend compte qu’on a sans doute fait des erreurs et qu’il est en situation de souffrance, engendrant aussi bien souvent la nôtre.

Pedigree® Feeling Happy Pedigree® Feeling Happy