Adopter un chien au passé difficile

Certains animaux sont abandonnés dans les refuges car leurs anciens propriétaires ne parvenaient plus à les canaliser. Les motifs d’abandon sont variés : aboiements, destructions, voire agressivité. Dans la majorité des cas, il ne s'agit pas d'une maladie mais de comportements normaux, que les propriétaires jugent indésirables. Cela peut s’atténuer avec du travail dans un nouveau contexte, et bien sûr, en misant sur la prévention.

Comprendre le bien-être du chien
La clé d'une adoption réussie est de faire coïncider les besoins du chien avec l’emploi du temps du propriétaire. Lorsque le chien ne peut pas exprimer son comportement normal -  notamment lorsque le budget-temps (cf. article «  Quel temps pourriez-vous consacrer à votre chien ? »)
qui lui est consacré est insuffisant pour assurer son bien-être - il peut développer des comportements indésirables, difficiles à gérer pour le propriétaire. Un chien très actif et très explorateur aura besoin d’être stimulé par des jeux et des balades. S’il reste dans un jardin, ou dans un appartement, seul toute la journée, il pourra développer des comportements que le propriétaire n’apprécie pas (trous dans le jardin, grignotage de meubles…) car le temps consacré aux activités ludiques est insuffisant pour lui.

Se faire accompagner
Pourtant, un chien réputé difficile pourra devenir un très bon compagnon si les conditions de vie qu’on lui offre sont compatibles avec son tempérament. L’important est de savoir se faire accompagner, par les professionnels du refuge d’abord, puis par un éducateur canin ou un vétérinaire comportementaliste, si nécessaire. Ils pourront décrypter les comportements du chien et vous expliquer comment y réagir. Mieux vaut s’attacher à la prévention des comportements indésirables, que devoir mettre le chien sous traitement médicamenteux.

Baser votre relation sur du positif
Quel que soit ce que votre chien a pu connaître par le passé, il vous faudra créer une relation positive avec lui (cf. articles «  Quelles activités ludiques faire avec son chien ? » et « Comment améliorer votre relation avec votre chien ? »). Restez calme mais ferme en cas de problème, mais sans vous énervez, cela ne sert à rien. Par contre, récompensez votre chien (par des caresses, des jeux ou des friandises) lorsqu’il se comporte comme vous le souhaitez. Plus vous baserez votre relation sur des choses positives, meilleur sera votre contact avec votre chien et la confiance que vous lui accorderez. Avec de la patience, et une bonne connaissance des chiens, on peut résoudre de nombreux problèmes de comportement.

Pedigree® Feeling Happy Pedigree® Feeling Happy