Adoption du chien adulte : les premiers jours

Adoption du chien adulte : les premiers jours

Les premiers jours de l’adoption du chien adulte représentent une étape importante, voire décisive, dans la qualité de la relation que vous nouez avec lui. Il ne faut jamais perdre de vue que l’animal qui découvre votre foyer effectue un véritable saut dans l’inconnu. Il se trouve soudainement confronté à un environnement qui ne lui est pas familier, face à des êtres humains qu’il ne connaît pas.

Il est tout à fait naturel, dans ces conditions, que le chien manifeste certains signes d’anxiété. Face à cela, il est capital que vous ayez les bonnes réactions pour que débute une relation basée sur la confiance. La complicité que vous aurez par la suite se joue beaucoup lors de ces premiers jours.

Voici tous nos conseils pour que ce baptême du feu soit réussi et que l’animal devienne rapidement un membre de la famille à part entière.

Avant l’arrivée

Hors de question d’improviser le jour J. Pour une adaptation réussie, celle-ci doit être anticipée. Cela commence par l’achat de certains accessoires indispensables. Procurez-vous donc un collier, une laisse et une médaille où figurent les informations vous concernant, et notamment la façon de vous contacter. En cas de perte ou de fugue, cela s’avère souvent indispensable.

Pensez également à acheter deux gamelles, l’une étant dévolue à la nourriture et l’autre à l’eau. A l'aide d'un panier ou d'une couverture, aménagez à l’animal un coin où il pourra se reposer. Il est important qu’il s’agisse d’un espace bien à lui : pas question dans ces conditions de l’installer au milieu d’une pièce où les allées et venues sont fréquentes.

N’hésitez pas à offrir à votre nouveau meilleur ami quelques jouets : il s’agit d’un excellent moyen de lutter contre le stress.

Enfin, si votre profession vous le permet, prenez quelques jours de congés pour vous consacrer pleinement au nouvel arrivant : plus vite il se familiarisera avec votre apparence, votre voix et votre odeur, mieux cela vaudra.

Adoption du jeune chien adulte : le premier jour

La réflexion que vous avez mûrie durant de longues journées touche à son épilogue. Le premier jour de l'adoption du chien adulte est enfin arrivé, celui où un nouvel arrivant va rejoindre le foyer. Il est logique que l’excitation soit à son paroxysme, notamment chez les jeunes enfants. Il va pourtant falloir modérer tout cela : après avoir passé des mois ou des années dans un certain environnement, l’animal va se trouver confronté à un monde qu’il ne connaît pas. Si vous vous demandez comment rassurer un chien que l'on vient d'adopter, n'oubliez pas que calme et patience sont plus que jamais de rigueur.

Modérer les enfants

Si vous avez des enfants, il y a de fortes chances pour que le chien devienne rapidement leur meilleur ami. Pour tout dire, même s’ils ne l’ont encore jamais vu, ils l’adorent déjà. Mais le premier jour de l'adoption du chien adulte, il est important que l’animal découvre un environnement calme. C’est ainsi qu’il s’y sentira le plus à l’aise.

Demandez donc à vos enfants de modérer leur enthousiasme le premier jour. Il est préférable d’éviter les cris ou autres manifestations de joie trop bruyantes. Pour la présentation, l’idéal est qu’ils s’approchent calmement du chien, par le côté, et s’adressent à lui calmement (un simple « bonjour » suffit dans un premier temps).

Si vous pensez que les enfants seront incapables de mesurer leurs émotions, ce qui serait parfaitement compréhensible, n’hésitez pas à les confier quelques heures à leurs grands-parents ou à des amis.

Limiter l’espace

Comment habituer un chien à une maison jusque là inconnue ? Il est bien entendu tentant de rapidement faire connaître au nouvel arrivant l’intégralité de sa nouvelle demeure. Néanmoins, si celle-ci est particulièrement vaste, cela pourrait accentuer désagréablement l’impression de nouveauté et finir par être source de stress.

Après lui avoir proposé de faire ses besoins à l’extérieur, cantonnez-le à une pièce pour commencer. Il aura tout loisir de découvrir le reste de l’espace par la suite.

Quel que soit l’endroit que vous choisirez, attention aux « accidents » qui sont susceptibles de survenir quand un chien est confronté à un nouvel environnement. Privilégiez-donc un endroit dont la surface au sol n’est pas salissable.

Choisir la nourriture appropriée

Nous savons tous que la nourriture occupe une place particulièrement importante dans la vie du canidé. Or, ce dernier a horreur du changement en ce qui concerne son régime alimentaire.

Le jour de son arrivée, les nouveautés sont déjà suffisamment nombreuses pour ne pas en rajouter une supplémentaire. Proposez-lui la même nourriture que celle dont il avait l’habitude jusqu’ici : cela lui permettra de reconnaître des goûts et des saveurs familières, et cela sera également bénéfique pour son estomac.

Naturellement, rien ne vous empêche par la suite de le nourrir selon ce qu’il vous semble le plus adéquat. Pour cela, évitez tout changement abrupt : au contraire, introduisez progressivement la nouvelle alimentation dans l’ancienne. Augmentez la proportion au fil des jours, jusqu’à ce qu’elle devienne majoritaire puis exclusive.

Ne pas trop l’accaparer

Le premier jour de l'adoption du chien adulte, il est parfaitement normal de vouloir le câliner, surtout s'il montre des signes d’anxiété. Ce n’est pourtant pas un service à lui rendre. Parlez-lui le plus calmement possible, mais en lui laissant de l’espace.

Laissez-le être à l’origine des interactions entre vous et lui : cela lui donnera de la confiance et lui permettra de se sentir très vite à l'aise dans son nouveau chez-lui.

Définir de nouvelles règles

Beaucoup de maîtres rechignent à appliquer des règles dès l’arrivée du chien dans la maison, préférant les remettre à plus tard. Il s’agit en l’occurrence d’une erreur, car il n’est jamais trop tôt pour apprendre ce qui est autorisé, et ce qui ne l’est pas. Dans le cas contraire, de mauvaises habitudes pourraient être prises, et chez le chien adulte, elles ne sont généralement pas faciles à éradiquer.

Tout en restant calme mais ferme, n’hésitez donc pas à vous manifester si l’animal adopte un comportement inapproprié ou interdit.

Dans le même ordre d’idée, adoptez dès le premier jour une routine, qui doit être la même au fil des jours et des années. Les chiens aiment savoir ce qui les attend au quotidien : instaurez donc dès le départ des règles immuables en ce qui concerne les promenades ou les horaires des repas.

La première nuit

Même si votre nouveau compagnon a passé sans trop d’encombres sa première journée à la maison, la nuit reste un moment généralement délicat.

Si le chien pleure, sachez qu’il est déconseillé de le laisser ainsi seul durant des heures : cela pourrait nuire à son équilibre émotionnel. Si cela se produit, rapprochez son panier de la chambre, afin qu’il puisse sentir votre présence. Cela devrait le rassurer.

Chacun, par la suite, est libre de définir les règles en ce qui concerne le sommeil du chien : est-il autorisé à dormir dans la chambre, voire même sur le lit ? Si vous préférez qu’il reste dans son panier, dans un endroit à part, éloignez-le progressivement de votre chambre au fil des nuits. Il va gagner peu à peu en confiance dans son nouvel environnement et ne devrait plus rechigner à dormir relativement loin de vous.

Les jours suivants

Peu à peu, les choses se mettent en place. L’animal commence à se sentir à son aise. Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut plus respecter certaines règles élémentaires. Les principales concernent les enfants.

Vous n’insisterez jamais assez en répétant à ces derniers qu’un chien :

- N’est pas un jouet ;

- Ne doit pas être perturbé durant ses repas ;

- Doit être traité avec douceur et gentillesse.

Quoi qu’il en soit, ne dérogez jamais à cette règle : un enfant, sous aucun prétexte, ne doit être laissé seul avec un chien. Même le plus gentil et affectueux des animaux est capable de mordre s’il est dérangé plusieurs fois de suite ou poussé à bout.

Par la suite, n’oubliez pas que l’éducation d’un chien est un processus long, qui prend inévitablement du temps. N’attendez pas de votre animal de compagnie qu’il vous obéisse au doigt et à l’œil au bout de quelques jours. Plus que jamais, calme, patience et persévérance sont vos meilleurs alliés pour relever ce challenge.

Pedigree® Feeling Happy Pedigree® Feeling Happy
Kit d'adoption Kit d'adoption

Un cadeau pour
prendre soin de votre
futur compagnon

Un cadeau pour prendre soin de votre nouveau compagnon