Eduquer un chien adulte : tous nos conseils et astuces

Eduquer un chien adulte : tous nos conseils et astuces

Éduquer un chien adopté adulte est parfaitement possible, pour la simple et bonne raison que les chiens, comme les humains, peuvent apprendre à tout âge. Un animal largement adulte peut ainsi comprendre et assimiler de nouveaux ordres ou de nouveaux tours.

Mais si l’animal possède un comportement qui, pour une raison ou pour une autre, n’est plus souhaité par le propriétaire, cela n’est pas si simple. En effet, ne plus reproduite ce qu’il a l’habitude de faire peut rebuter le chien, qui a toutes les chances de se montrer instable et obstiné. Cela va lui demander beaucoup plus d’efforts (et de temps) que pour apprendre une chose totalement inédite.

Pour le maître, cela signifie qu’il va devoir s’armer de patience, sans jamais dévier de sa ligne de conduite pour rester en tous points cohérent.

Éduquer un chien adulte : tous nos conseils

Comment dresser un chien âgé ? Comment redresser son chien ? De façon parfaitement naturelle, la plupart d’entre nous associe la notion d’éducation à de très jeunes chiens. Fort heureusement, il n’existe pas d’âge limite pour apprendre, et il est ainsi parfaitement possible d’éduquer un chien adulte.

Bien entendu, les chiots sont la plupart du temps plus faciles à éduquer. A l’instar des jeunes enfants, ils apprennent plus vite car leur curiosité est intarissable.

Mais éduquer un chien adulte comporte également des avantages. Ils sont en général plus calmes, plus posés et ont moins besoin de faire des pauses durant un exercice. 

Un animal dans la force de l’âge doit souvent avoir besoin de relever un défi pour apprendre de nouveaux tours ou obéir à des ordres jusque là inédits. Plus vous connaissez votre compagnon, plus vous serez capable de le récompenser avec quelque chose qu’il apprécie particulièrement.

Qu’est-ce que mon chien sait déjà ?

Pour pouvoir prétendre éduquer un chien adulte, encore faut-il savoir ce qu’il sait déjà faire ! Si vous adoptez, tous les cas de figure sont susceptibles d’apparaître : un animal issu d’un élevage a toutes les chances de comprendre bon nombre d’ordres, alors que d’autres, au contraire, n’ont peut-être jamais reçu la moindre éducation.

Il est particulièrement important, avant par exemple d'accueillir un chien de refuge, de faire un point avec son ancien propriétaire. Lui seul peut fournir les renseignements précis sur le bagage dont dispose le canidé avant de rejoindre votre foyer. En sachant quels sont ses points forts et ses points faibles, vous aurez déjà une idée plus précise de la direction à adopter pour parfaire son éducation.

Éloge de la patience

Ne perdez jamais de vue qu’un chien qui est accueilli dans votre foyer découvre un environnement qui lui était jusqu’alors totalement inconnu. Il est donc très naturel qu’il soit stressé et qu’il ait besoin d’une période d’ajustement.

Durant ce laps de temps, il est très important de le mettre en confiance, en se montrant particulièrement doux et patient. Restez calme en toutes circonstances, même lorsqu’il éprouve des difficultés à obéir ou accomplir une action : c’est la base d’une éducation réussie.

Soyez cohérent

Quand l’animal découvre son nouveau foyer, il doit absolument comprendre qu’il s’agit en quelque sorte d’un nouveau départ, avec des règles bien spécifiques. Dès son premier jour dans votre appartement ou votre maison, ce qu’il peut faire et ce qu’il ne doit pas faire doit être clair.

Se comporter de façon ferme (mais surtout pas agressive) avec un animal visiblement anxieux ou désorienté n’est pas toujours chose facile, mais ne déviez surtout pas de votre ligne de conduite. En agissant ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que la cohabitation future soit marquée du sceau de la réussite.

Les vertus de la répétition

Ceci est vrai en ce qui concerne la nourriture, mais plus généralement au quotidien : les chiens n’apprécient pas le changement et aiment qu’une routine s’installe dans leur existence. De manière concrète, ils préfèrent savoir à l’avance quel va être leur programme du jour. Ceci prend d’autant plus d’importance dans le cas de l’adoption d’un animal adulte, dont le passé a éventuellement pu être moins cadré.

Ainsi, nourrissez-le, jouez avec lui et couchez-le aux mêmes horaires, selon les mêmes procédés. Cela va apporter à votre compagnon un sentiment de sécurité et de stabilité. Cela constitue une très bonne base pour un apprentissage réussi.

L’importance des récompenses

L’éducation positive du chien est l’élément clé pour parvenir à ses fins. En récompensant son compagnon quand il accomplit ce qu’il lui est demandé, vous l’encouragez à reproduire ce comportement. Rien n’est plus efficace.

Si la récompense prend la forme d’une friandise, prenez garde à ne pas lui en donner dans des quantités trop importantes. Il est sage de réduire sa ration du soir si cela est le cas, afin d’éviter les risques de surpoids, qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé de l’animal.

Parmi les récompenses existantes, évitez à tout prix celles qui sont trop grasses. Chez Pedigree, nous avons mis au point toute une gamme de récompenses parfaitement adaptées car riches en Oméga 3, Vitamines E et calcium.

Pour l'entraînement du chien adopté, il peut également être sensible à un mot d’encouragement, à une caresse, un jeu ou un jouet. Encore une fois, personne ne le connaît mieux que vous : vous êtes le plus apte à décider ce qui revêt pour lui une importance particulière.

Observez et respectez les besoins du chien

Très souvent, un chien qui a un comportement regrettable ou dommageable (s’attaquer aux chaussures de son maître par exemple) ne s’est pas suffisamment dépensé. En procédant ainsi, il cherche à soulager son ennui ou son trop plein d’énergie.

Si vous savez satisfaire ce type de besoins, vous aurez à éduquer un animal plus calme, plus heureux et davantage capable de se concentrer et de vous écouter.

Sont ainsi particulièrement importants :

- La dépense physique. Quelle que soit sa race, un chien a au minimum besoin de se promener une demi-heure par jour. Plus il est de gabarit imposant, plus la durée de la balade doit être allongée.

- La dépense olfactive. Le fait de découvrir de nouvelles odeurs est un plaisir pour tous les chiens. Si vous en avez la possibilité, promenez-vous dans des jardins ou à la campagne, synonymes de multiples senteurs à découvrir.

- La dépense mentale. Parfois délaissée par les maîtres, elle est pourtant d’une importance capitale. Laissez à votre chien des jeux d’occupation, qui le pousseront à résoudre des énigmes simples pour accéder à une récompense. S’il lui arrive de passer plusieurs heures seul à la maison, il s’agit d’un formidable moyen de tromper l’ennui.

- La dépense sociale. Votre animal a besoin de croiser et de lier connaissance, même pour quelques instants, avec des congénères. Ces rencontres doivent être naturellement contrôlées pour éviter tout incident.

N’hésitez pas à vous faire aider

Pour parvenir à ses fins dans le processus d’éduquer un chien adulte, il ne faut pas perdre de vue que cela demande du temps et de la discipline. Armez-vous également de patience, notamment dans le cas de figure où l’animal a pris par le passé de mauvaises habitudes. Surtout, ne vous découragez pas : la persévérance est l’une des clés de la réussite dans ce domaine.

Si toutefois vous rencontrez des difficultés persistantes et si votre budget vous le permet, faites-vous assister par un spécialiste de l’entraînement canin. Si votre chien provient d’un élevage, renseignez-vous auprès de lui, car il est fort possible qu’il soit compétent pour ce genre de tâches.

Vous pouvez également évoquer les problématiques rencontrées avec votre vétérinaire, dont l’avis professionnel est toujours bon à prendre.

Pedigree® Feeling Happy Pedigree® Feeling Happy
Kit d'adoption Kit d'adoption

Un cadeau pour
prendre soin de votre
futur compagnon

Un cadeau pour prendre soin de votre nouveau compagnon