Groupes de chiens : faites le bon choix avant une adoption

Groupes de chiens : faites le bon choix avant une adoption

A quoi servent les groupes de chiens ? Ils constituent une information importante, qu'il vaut mieux connaître avant de se lancer dans une adoption. 

Si vous vous demandez " les groupes de races peuvent-ils m'aider à savoir quel chien est fait pour moi ?", la réponse est indiscutablement affirmative.

Si vous connaissez ces groupes et les caractéristiques des races qui les composent, vous avez toutes les cartes en mains. Vous êtes ainsi certain de choisir en toute connaissance de cause un animal qui correspond parfaitement à vos envies et à votre mode de vie.

Ne perdez pas de vue, toutefois, que si vous trouverez ci-dessous des généralités et indications bien utiles, chaque chien est unique : il dispose de sa propre personnalité et ne ressemble finalement à aucun autre.

Les différents groupes de chiens

Une adoption constitue un engagement à long terme. Il est impossible de prendre ce type de décision à la légère, car choisir un chien qui ne correspond pas à son mode de vie aboutit inexorablement à un échec. L'animal est malheureux, et c'est toute la relation avec son maître qui se trouve détériorée.

Mieux vaut donc connaître et maîtriser les différents groupes : une fois que vous aurez identifié celui qui correspond le plus à vos envies et à votre quotidien, vous saurez que la race idoine s'y trouve.

Les chiens de berger

Les chiens qui appartiennent à ce groupe peuvent être de taille et d’apparence diverses, mais tous se rejoignent sur un point : ils ne sont jamais plus heureux que quand ils ont quelque chose à faire.

 Ces animaux ont de l’énergie à revendre, et s’ils n’ont pas la possibilité de le faire, c’est tout leur équilibre de vie qui est chamboulé.

A l’origine, ils étaient élevés pour s’occuper du bétail. Ils gardaient, déplaçaient et allaient parfois jusqu’à protéger les bêtes. Il pouvait s’agir de moutons, de chèvres, de bovins et même de rennes. Bien entendu, il n’est pas nécessaire aujourd’hui de posséder un troupeau pour avoir un chien de ce type. 

Mais gardez à l’esprit qu’il faut maintenir quotidiennement une interaction importante avec le maître, que ce soit sous forme de jeux, de courses ou de travail intellectuel. Si vous êtes d’un naturel casanier et pas spécialement sportif, il est donc évident que vous ne devez pas choisir un chien de berger.

Les races appartenant à ce groupe (liste non exhaustive) : Berger australien, Beauceron, Border collie, Berger allemand, Colley...

Les chiens de chasse

Comme leur nom le laisse supposer, ils ont pour fonction initiale d’accompagner leur maître à la chasse. Charge à eux de débusquer et de rapporter le gibier à ce dernier.

A l’origine, tous les chiens de chasse n’avaient pas le même rôle. Certains trouvaient la proie, s’en approchaient mais marquaient un temps d’arrêt sans attaquer. D’autres rapportaient le gibier et d’autres le tuaient.

En général, ils ont pour réputation d’être de très bons animaux de compagnie. Ils s’entendent très bien avec les enfants et sont particulièrement intelligents. A l’image des chiens de berger, ils sont plus dynamiques que la moyenne et doivent pouvoir se dépenser, tant sur le plan physique qu’intellectuel.

Les races appartenant à ce groupe (liste non exhaustive) : Basset hound, Beagle, Limier, Teckel, Foxhound anglais, Harrier...

Les chiens d’agrément

Ce sont des chiens qui symbolisent à merveille l’appellation de « meilleur ami de l’homme ». Ils sont de petite taille, ce qui permet au maître de les emporter facilement avec lui. 

Ils ne sont pas férus d’exercice et sont au contraire plutôt casaniers (ils ont malgré tout besoin d’une demi-heure de balade quotidienne).

Ces animaux ne supportent pas l’éloignement prolongé avec leur maître : c’est une caractéristique dont il faut tenir compte avant une éventuelle adoption. 

Les races appartenant au groupe des chiens d’agrément (liste non exhaustive) : Cavalier King Charles, Yorkshire, Pékinois, Chihuahua, Loulou de Poméranie...

Les terriers

Leur fonction originelle était de fouiller le sol, et cela explique l’étymologie de leur nom. Ce sont des chiens qui sont de formidables compagnons, mais très dynamiques : ils sont à la fois plein d’énergie, résistants et obstinés. 

Ils sont en général de taille assez réduite, même s’il existe quelques exceptions. Instinctivement, ils cherchent à attraper une proie quand elle se présente, ce qui peut rendre la cohabitation avec un chat, un hamster ou un lapin difficile. 

 Leur occupation favorite ? Creuser des trous ! Si vous souhaitez conserver votre jardin dans un état acceptable, il peut être judicieux de leur fournir un bac à sable. Attention également, si l’espace extérieur dispose d’une clôture, à ce que celle-ci soit suffisamment enfouie dans le sol.

 Les races appartenant au groupe des chiens d’agrément (liste non exhaustive) : Fox-terrier, Jake Russell, Terrier australien, Bull terrier, Terrier irlandais...

Les chiens de travail

Ils se caractérisent avant tout par leur grande taille. Certains peuvent même être immenses. Ils sont élevés pour aider leur maître dans tous types de travaux et de tâches. Ils sont capables de réaliser d’authentiques exploits sur le plan physique.

Il va sans dire qu’une vie d’appartement et de siestes ne leur convient absolument pas. Ces animaux ne sont jamais autant heureux qu’au grand air, et lorsqu’on leur attribue des missions ou des exercices synonymes de dépenses énergétiques.

Les races appartenant au groupe des chiens de travail (liste non exhaustive) : Saint-Bernard, Rottweiler, Terre-Neuve, Husky de Sibérie, Doberman, Grand danois...

Les limiers

Ils n’ont pas leur pareil pour localiser une proie. Pour cela, ils utilisent leur vue et surtout leur odorat. Particulièrement obstinés, ils ne se découragent pas avant d’avoir obtenu satisfaction. Il faut noter qu’ils passent beaucoup de temps à renifler les sols : il faut donc leur inspecter régulièrement museau et oreilles pour éviter les présences d’épines ou de tiques.

Ces chiens ont naturellement besoin d’exercice. Une promenade tranquille n’est pas suffisante, ils doivent au contraire courir à un rythme soutenu. En raison de leur instinct de chasseur, la présence d'un chat au sein du foyer peut être source de problèmes.

Les limiers ont tendance à être autonomes et pas particulièrement obéissants. Il est donc conseillé d’apporter un soin très particulier aux exercices de rappel.

Les races appartenant au groupe des chiens limiers (liste non exhaustive) : Limier, Lévrier irlandais, Beagle, Basset griffon vendéen, Lévrier afghan, Lévrier persan...

Les chiens utilitaires

 Cette catégorie concerne des races qui ne correspondent pas aux autres groupes mentionnés ci-avant. Il s’agit donc d’un ensemble assez hétérogène, et il n’est pas possible de déterminer des caractéristiques communes pour tous.

 Ainsi, à titre d’exemple, le dalmatien a besoin de s’entraîner régulièrement et de façon intense, alors qu’il n’en est pas de même pour le Shih Tzu, plutôt adepte de courtes promenades, à un rythme assez lent. 

 Au niveau des gabarits et des apparences, difficile également de trouver des points communs : il en existe des petits, des plus imposants, à poils courts ou au contraire à poils longs.

 Il est donc particulièrement important de discuter avec l’éleveur avant de penser à une adoption. Il vous renseignera sur les traits de caractère de la race que vous convoitez.

Les races appartenant au groupe des chiens utilitaires (liste non exhaustive) : Bouledogue, Dalmatien, Caniche, Shar-Pei, Lhasa Apso, Akita...

Pedigree® Feeling Happy Pedigree® Feeling Happy
Kit d'adoption Kit d'adoption

Un cadeau pour
prendre soin de votre
futur compagnon

Un cadeau pour prendre soin de votre nouveau compagnon