Socialiser son chien adulte : un processus important pour l'animal... et son maître

Socialiser son chien adulte : un processus important pour l'animal... et son maître

Socialiser son chien se fait habituellement durant les premiers mois de sa vie. Les choses peuvent devenir plus complexes si vous adoptez un chien adulte, qui n’a pas reçu l’éducation nécessaire à ce niveau.

Si votre animal de compagnie se montre agressif ou au contraire anormalement affectueux à la vue d’autres chiens, c’est qu’il existe un problème de socialisation. C’est évidemment un souci pour lui, mais également pour le maître : dans ce contexte, les promenades quotidiennes deviennent sources de stress, ce qui n’est évidemment profitable à personne.

Fort heureusement, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Il est en effet parfaitement possible de socialiser son chien adulte. Cela demande la connaissance de quelques bases élémentaires et, aussi, beaucoup de patience.

Les causes d’un problème de socialisation

Si vous avez décidé d’adopter un chien adulte et que celui-ci montre des troubles du comportement avec des congénères ou des humains, c’est que la socialisation n’a pas été menée à bien. Il existe plusieurs explications plausibles.

Le chien a quitté sa mère trop tôt

Il est communément admis qu’un chiot doit rester auprès de sa mère durant une période de deux mois environ. C’est durant ce laps de temps, en effet, qu’il assimile tous les codes de son espèce.

Si vous avez décidé d’adopter un chiot issu d’un élevage, il est infiniment peu probable que vous soyez confronté à un problème de socialisation. Le professionnel connaît en effet l’importance de cette phase et la respecte scrupuleusement dans la majorité des cas.

Une mauvaise utilisation de la laisse

Cela peut de prime abord paraître terre à terre, mais c’est pourtant une cause possible. Si l’animal est d’ordinaire sociable quand il est en liberté mais plus du tout quand il est relié à vous, c’est certainement parce que la laisse est trop tendue.

Le chien se sent bloqué, perd sa liberté de mouvements et finit par être irrité en raison de cette tension permanente au niveau de son cou. Lors d’une balade, quand vous voyez se profiler une rencontre, n’hésitez donc pas à relâcher la laisse.

Le stress humain

Il est tout à fait naturel, notamment lorsque l’on manque d’expérience, de stresser quelque peu quand on croise un autre chien. La peur d’un conflit ou d’une dispute amène le maître à se tendre, et c’est quelque chose que votre animal est parfaitement capable de ressentir, car il vous connaît parfaitement.

Si la tension est palpable, celle-ci va également atteindre votre compagnon, et c’est potentiellement le déclencheur d’un comportement inapproprié.

Un manque d’habitude

C’est un élément à côté duquel passent certains maîtres. Une fois l’adoption passée, il est capital de poursuivre la socialisation de l’animal. Si celui-ci perd l’habitude de croiser ou fréquenter des congénères, cela peut se transformer en agressivité quand une rencontre survient de temps à autre.

Bien entendu, il est capital que les rencontres se déroulent bien : si un conflit intervient plusieurs fois dans ce cas, votre chien va assimiler le fait d’apercevoir un autre animal à un danger.

Socialiser son chien : les solutions

Dans l’esprit collectif, un chien bien socialisé est capable d’adopter un comportement approprié en présence d’autres chiens ou d’autres êtres humains. 

"Comment sociabiliser deux chiens ?", "Comment sociabiliser un chien avec les enfants ?" ou encore "Comment socialiser mon chien avec les gens ?" sont les questions qui surviennent le plus fréquemment. C’est une version quelque peu réductrice de la socialisation, car celle-ci implique un spectre bien plus large.

Ainsi, un animal qui n’a pas pour habitude de vivre en appartement risque de sursauter lorsqu’il entend des bruits qu’il ne connaît pas (une machine à laver par exemple). Le principe est le même si le chien avait pour habitude de vivre à la campagne et qu’il se retrouve soudainement confronté au brouhaha de la ville (moteurs, klaxons...).

Mais peu importe quel souci de socialisation connaît votre compagnon à quatre pattes : que ce soit avec les humains, les autres animaux domestiques ou avec son environnement, les recettes pour y remédier sont rigoureusement identiques.

Les bienfaits des promenades

Il ne faut surtout pas résumer la promenade à la nécessité pour le chien de faire ses besoins. Elle est bien plus que cela, à commencer par le besoin viscéral d’une activité physique. Mais la balade entre le maître et son chien est également capitale pour la socialisation de ce dernier.

Une promenade, c’est en effet le moyen idoine pour qu’il se familiarise avec de nouveaux compagnons, de nouveaux paysages, de nouveaux éléments sonores ou de nouvelles odeurs. S’il peut se montrer méfiant au départ avec ce qu’il ne connaît pas, la force de l’habitude finira par l’emporter : ce qui pouvait poser problème les premiers jours deviendra par la suite un rituel anodin.

Comprenez votre chien

Comment comprendre la langue des chiens ? Nous avons tous regretté, à un moment ou à un autre, que notre chien ne soit pas doté de parole. Si cela représente un frein à la compréhension, il existe une kyrielle de signes qu’il est important de savoir déchiffrer. Ceci est non seulement indispensable pour mieux connaître son animal, mais cela permet également d’apporter la réponse appropriée à une situation donnée.

Un chien qui se trouve dans une situation qu’il juge inconfortable ou qui est stressé a toutes les chances d’adopter un langage corporel bien spécifique. Soyez donc particulièrement attentif s’il aplatit les oreilles ou s’il rentre sa queue, et cherchez ce qui a pu entraîner ce malaise.

Le léchage des lèvres, le bâillement ou encore le fait de pencher son corps sont d’autres signes évidents de mécontentement.

Si l’un de ces signes se manifeste, il est important que votre chien ne se sente pas encore plus menacé : évitez alors le tête-à-tête ou de soutenir son regard. Ne provoquez pas de contact physique, celui-ci est possible si et seulement si c’est lui qui en est à l’origine. Si cela se produit, ne le caressez pas sur la tête mais plutôt sur le corps.

Une fois que vous aurez identifié l’origine du problème, agissez en conséquence. Votre compagnon vous sera à coup sûr reconnaissant de l’avoir aidé à se débarrasser de ce qui l’incommodait.

Apprendre à gérer l’agressivité

Si vous avez adopté un chien à l’âge adulte, vous ne connaissez forcément pas toutes ses expériences passées. Ainsi, un animal devient agressif face à ce qu’il considère être une menace. Cela peut se traduire par bon nombre de signes assez évidents : il aboie, grogne, montre les dents...

Quand cela arrive, une bonne solution consiste à associer la situation à une chose agréable. N’hésitez donc pas à lui donner dans ce cas une récompense ! Il est néanmoins important de ne pas fournir n’importe quoi à votre chien, mais au contraire un aliment qui soit bon pour sa santé. Chez Pedigree, nos récompenses sont particulièrement pauvres en gras, et au contraire riches en calcium, Vitamine E et Oméga 3.

Allez-y progressivement

Quand vous avez identifié un problème au niveau du comportement, il est illusoire de vouloir le résoudre en quelques tentatives seulement. Pour socialiser son chien, la patience est indiscutablement la meilleure alliée. Il est donc important de procéder par étapes, de façon progressive.

Ainsi, à titre d’exemple, si l’animal n’est visiblement pas à l’aise en compagnie d’autres humains, il serait contre-productif de le confronter à une foule importante dans un espace réduit. Commencez par le tester face à une ou deux personnes, puis augmentez la jauge au fil des jours et des semaines.

Le raisonnement est le même en cas de sensibilité extrême au bruit urbain : inutile de le promener au milieu d’une avenue particulièrement fréquentée. Privilégiez dans un premier temps des ruelles calmes, avant de vous tourner peu à peu vers de plus grands axes.

Pedigree® Feeling Happy Pedigree® Feeling Happy
Kit d'adoption Kit d'adoption

Un cadeau pour
prendre soin de votre
futur compagnon

Un cadeau pour prendre soin de votre nouveau compagnon