Basenji

Le Basenji, un chien  d’Afrique qui n’aboie pas, existait déjà au temps des Pharaons, mais en fait, la race est plus vieille que les Pyramides. Ce n'est qu'en 1895 que la civilisation occidentale découvrit le Basenji dans les régions du Congo, où il était utilisé par les différentes tribus comme chien de chasse. Même encore aujourd’hui, il est considéré comme un bien de grande valeur, car sans ces petits chiens, les natifs perdent de leur prestige en tant que chasseurs.

Vue d'ensemble


Longévité

Les Basenjis vivent souvent jusqu’à 14 ans, mais avec de bons soins et une alimentation adaptée, ils peuvent vivre jusqu'à 16 ans.

Taille et poids moyens

Le poids idéal de ces chiens est de 9,5 kg, et ils mesurent jusqu'à 40 cm pour les femelles. Le mâle doit peser environ 12 kg et mesurer 43 cm.

Soin


Personnalité, caractéristiques et tempérament

Elégant, gracieux et très agile, le Basenji est incroyablement propre, facilement éducable et ne laisse pas d’odeur. La race n'aboie pas, ce qui est souvent interprété comme étant dû à une absence de voix, cependant, ce n'est assurément pas le cas. En fait, le Basenji possède d’étonnantes possibilités vocales, qu’il utilise généralement lorsqu’il est heureux ou attrapé en train de faire des bêtises.  La façon dont ce chien s’exprimera le plus couramment  se situe entre le gloussement et la tyrolienne.

En tant que chien de garde, le Basenji a une approche plus positive qu’un chien classique qui aboie – il hérissera ses poils et émettra un grondement énervé au son d'un danger imminent. Il est particulièrement protecteur avec les enfants. En fait, on dit que la race a le côté joueur d’un Bull mastiff, avec la gentillesse d’un Labrador. Les chiens de cette race peuvent être désobéissants s’ils ne sont pas entraînés correctement. Le Basenji  est toutefois trop intelligent pour être forcé, alors n’essayez pas de casser la volonté de votre chien. Vous devez être ferme, mais juste. Mais tous les amoureux des chiens qui utiliseront patience et tolérance pour vraiment comprendre le Basenji seront récompensés par un compagnon de famille affectueux, aimable, qui a besoin d’attention.

Les Basenjis sont connus pour avoir les yeux qui rougissent quand ils pleurent, pour monter aux arbres, et pour se nettoyer comme les chats. Les Basenjis sont de nature indépendante, et cela peut parfois être dur à vivre.

Compatibilité avec les autres animaux domestiques

Ils sont indépendants, mais cela ne les rend pas incompatibles à partager leur vie avec les autres animaux de compagnie avec lesquels ils grandissent.

Soins

Ces chiens sont naturellement de bons chasseurs. Ils ont une vue, un odorat et une ouïe particulièrement développés. Toutefois, ces instincts de chasse très pointus peuvent aussi leur être néfastes. Par exemple, si un chien est occupé à suivre une odeur et qu’une voiture arrive, le chien ne la verra pas – cela a provoqué un nombre alarmant de décès de Basenjis. C’est pourquoi il est extrêmement important d’avoir un bon grillage.

Prendre la décision


Maîtres idéaux

Ceux qui peuvent s’adapter et répondre aux besoins spécifiques de cette race très individualiste.
Pedigree® Feeling HappyPedigree® Feeling Happy